Les conditions d’adhésion à une assurance temporaire moto

Assurance temporaire moto

Pour bénéficier de garanties de protection, les conducteurs de moto ne sont pas dans l’obligation de souscrire à une assurance permanente. Une formule temporaire demeure envisageable vous donnant accès à une couverture pour une dure limitée. Cette alternative implique des conditions d’éligibilité et vous permet de signer un contrat plus adapté à vos besoins. Découvrez, dans cet article, ce que les compagnies d’assurance ont prévu pour ce cas de figure.

Termes et conditions

Les contrats d’assurance pour les conducteurs de moto peuvent être à durée réduite. Cette période varie d’une journée à 3 mois selon les besoins spécifiques de chacun des clients. Dans un premier temps, il convient de signaler que seules les motos équipées d’un cylindre dont l’indice est compris entre 126 et 750 cc peuvent bénéficier de ce type de protection. Cela signifie que si vous avez une moto 125 cc, vous n’entrez pas dans les profils de clients pouvant souscrire à cette formule de protection.

Voici ci-dessous les situations durant lesquelles vous avez droit à une assurance temporaire moto :

  • Un deux-roues utilisé de manière occasionnelle en l’occurrence pendant les rallyes et les sorties en groupe.
  • Une moto destinée à l’exportation ou à l’importation et qui doit être conduite vers une destination prédéfinie.
  • Un deux-roues transporté vers un pays étranger où le contrat d’assurance n’est pas valide.
  • Une moto en attente de mise en route achetée sur le web et immatriculée dans l’un des pays de Union Européenne.

A savoir : Si vous souscrivez à un contrat temporaire, vous n’avez nul besoin de le résilier puisque celui-ci s’achève dès que la période convenue prend fin. Si vous souhaitez prolonger votre convention contractuelle, tout ce que vous aurez à faire, c’est de la renouveler.

Cliquez ici pour plus d’infos !

Les démarches nécessaires pour souscrire à un contrat temporaire

Au-delà des termes précédemment cités et qui demeurent généraux, les compagnies d’assurance exigent des conditions supplémentaires qui concernent le conducteur. Celui-ci doit être âgé d’au moins 21 ans et avoir obtenu son permis de conduire depuis 2 ans minimum. Par ailleurs, plus votre historique est clean, plus vous bénéficiez d’une protection optimale. En d’autres termes, si votre permis vous a été retiré ou suspendu, l’assureur peut rejeter votre requête.

Il est important de signaler que vous devez vérifier ces conditions avant de faire appel à une compagnie d’assurance. Comprendre vos droits est essentiel pour réclamer les garanties nécessaires et conduire votre deux-roues en toute sécurité. Une fois que vous aurez passé en revue ces termes, vous pouvez passer aux formalités de souscription.

Cela consiste à créer un dossier complet comportant vos documents personnels et ceux de votre moto. Vous devez alors présenter une copie de la carte grise ainsi qu’une copie du relevé du permis de conduire. Ce dernier doit obligatoirement correspondre à la catégorie dans laquelle la moto est classée. Pour cela, faites une petite recherche sur Internet pour ne pas vous tromper et compromettre vos chances d’obtenir la meilleure protection possible.

Pour finir, le dossier doit contenir une copie du relevé d’information de l’assuré. Si vous n’en avez pas un, vous serez tenu de soumettre une déclaration sur l’honneur de votre historique de route. Ce document officiel tient compte des infractions et sinistres rencontrés dans votre parcours de conducteur de moto.

Les différents niveaux de garanties

Il est clair qu’avec un contrat temporaire, le niveau de protection est limité comparé à une formule durable et par conséquent plus chère. Cependant, avant de signer, consultez les offres proposées par différentes compagnies d’assurance. Certaines d’entre elles proposent des garanties plus complètes que les autres sans pour autant réclamer des tarifs supplémentaires.

Cependant, les contrats disponibles en France ont des garanties communes offertes à tous les conducteurs de moto comme par exemple la garantie responsabilité civile. Il s’agit d’une assurance destinée à couvrir les dommages commis par le conducteur et pour lesquels il est l’unique responsable. La compagnie prend, dans ce cas, en charge les dégâts que vous auriez provoqués même si ces ceux-ci sont le résultat d’une négligence de votre part. Cela concerne aussi bien les dommages corporels que matériels causés par vous-mêmes ou par une autre personne sous votre responsabilité légale. Ainsi, si votre enfant mineur est celui qui a provoqué ces dégâts, cette assurance couvre aussi bien le responsable que la victime.

Par ailleurs, l’assurance temporaire vous fait bénéficier d’une protection juridique en faisant valoir vos droits si la situation implique le passage devant des autorités publiques ou le tribunal. Notez que les clients qui ont des besoins précis peuvent étendre leurs garanties. Il s’agit d’options proposées par les compagnies pour s’adapter aux exigences de leurs clients comme :

  • L’assurance en cas de panne
  • Les dommages
  • Les garanties physiques pour le conducteur

Assurer sa moto pour un usage occasionnel

Maintenant que nous avons vu les avantages de cette formule de protection, voici quelques bénéfices supplémentaires pour ceux qui ne sont pas encore convaincu de l’utilité de cette démarche. Tout d’abord, mettons-nous d’accord sur ce fait : conduire occasionnellement sa moto ne vous contraint pas choisir des garanties sur une longue période de temps. Cela s’apparente plus à une perte d’argent qu’à une action responsable.

Néanmoins, l’assurance temporaire ne peut pas être aussi restreinte que vous le souhaitez. En aucun cas, un conducteur de deux-roues peut souscrire à une assurance journalière ou uniquement pour le week-end. Les couvertures minimales vous protègent en cas de blessures par exemple mais votre moto est assurée de manière permanente.

Notez qu’il existe des assurances saisonnières qui vous offrent un niveau de protection optimal tout au long de l’année. Leur particularité réside dans la suspension des quelques garanties pendant les périodes où vous n’utilisez pas votre moto.

Pourquoi choisir une moto 125 cc ?
Conseils pour l’investissement de sa première moto de course